Prémices d'une rébellion

Opération Zone d'Ombre : Libération de Gaav

Nous avons reçu un message de l’arrivée imminente de Gaav Fennro, officier de renseignement pour la rébellion. N’ayant aucune indication sur la manière dont il arrive sur Oderon nous attendons la première journée, en surveillant les environs.
Sans nouvelles, ni signes de sa part, nous en déduisons qu’il a dû arriver par navette directement au spatiaux-port de Iziz, la capitale d’Oderon.
Nous rentrons dans la ville en essayant de nous faire remarquer le moins possible. Après un rapide tour des environs du spatiaux-port et de ces bars nous apprenons qu’un homme a été fait prisonnier par l’empire au moment où ce dernier s’est posé. Nous n’avons aucun doute sur l’identité du prisonnier et commençons à faire le tour du quartier général des douanes impériales où Gaav a été emprisonné.
Aessya tente de soustraire des informations à l’officier en charge du bâtiment, ce dernier semble avare en information. Nous décidons de rentrer dans le quartier général par le toit. Une première tentative de Aessya l’a fait chuter de plusieurs mètres de haut. Lai l’a récupère et l’emmène rapidement dans un quartier plus éloigné pour lui trouver un médecin en urgence.
Ben et moi-même prenons le même chemin, avec plus de sécurité et sans attiré l’attention des stormtrooper en charge de la surveillance du bâtiment.
Ben élimine avec facilité les quelques hommes que nous rencontrons en chemin, et nous arrivons rapidement à l’étage des cellules. Après plusieurs cellule vide nous sommes confronté à l’officier des douanes impériales. Ce dernier nous a entendu venir et nous a tendu un piège. La blessure qu’il nous inflige est superficiel et l’homme rapidement éliminé, nous retrouvons Gaav très amoché.
Nous réussissons à sortir du bâtiment et éviter les tirs nous visant depuis le sol.
Nous retrouvons rapidement Lai et Aessya qui semble avec eu un soin de choc, nous cherchons a quitter rapidement la ville avant que l’alerte ne soit donnée. Malheureusement il semble que les Nautolan ne soient pas courant sur cette planète. Le garde reste facilement corruptible pour passer le poste de contrôle et rejoindre la jungle.

View
Opération Zone d'Ombre : La jungle d'Oderon

Dans un premier temps nous nous acclimatons à notre environnement et faisons le point sur les stocks présents sur place : nourritures, armements, soins, matériels divers.
Nous nous familiarisons avec la faune et la flore locale.
A quelques kilomètres au nord, nous découvrons rapidement une colonie qui semble être installée depuis bien plus longtemps que la base.
Elle porte le nom de Darrastead. Leur chef est l’ancienne du village du nom Deil Kadru. Nous cherchons à connaître leur position vis-à-vis de l’empire. Nous apprenons qu’ils étaient exploités par ces derniers pour la main d’œuvre dès que le besoin s’en faisait sentir. Ils sont méfiants envers nous et ne savent que penser de notre prise de la base. Ils semblent avoir peur des représailles de l’empire, en cas de reprise de cette dernière. Nous cherchons a établir des échanges avec eux, mais ils semblent dans le besoin et ne vouloir conclure aucun accord avec nous. De plus, il apparaît rapidement qu’ils ont plus à nous apporter que l’inverse.
Afin de leur montrer notre bonne foi nous leur fournissons des médicaments et du matériel nécessaire à leur communauté. La confiance ne se gagnera pas en deux jours.
Les premiers nuits nous apprennent que la jungle est infectée de créatures sauvages plus dangereuses les unes que les autres. Nous commençons à poser des pièges dans l’idée de nous alimenter et réguler les rations de la base. Cela provoque la rencontre avec d’autres habitants de cette jungle, les chevaucheurs de bêtes. Ceux sont les habitants de cette planète et semblent vivre sous leurs propres règles sans aucun contact avec l’empire. Ils ont un accord avec la colonie sur la chasse et leurs implantations au sein de leur terre.
Nous rencontrons les chefs de leurs clans, afin d’espérer un accord similaire, mieux vaux être avec eux que contre eux. Le camp où ils nous donnent rendez-vous est au sud de la base, cela ressemble plus a un bivouac.
La seule personne apte à discuter et à se faire comprendre de ces hommes s’avère être Ben. Ils ne jurent que par la force et la capacité à ingurgité un alcool fort en grande quantité.
Nous sommes donc mis au défi de chassé une bête sur la lune proche Dxun. Celle-ci est infesté de bêtes et rentre en contact avec l’atmosphère dans trois semaines, comme chaque année durant la saison estival. Cela semble être un rite de passage, la chasse s’effectue sans arme à feu, à la seule force physique. En attentant nous vivons avec les rations présentent dans la base.

View
Opération Zone d'Ombre : Prise de Whisper Base

Équipe Eagle :
Aessya
Ben Flynn
Lai Rapto
O’jin Fang

Jour 1

Nous avons été parachutés dans la jungle de la planète Onderon, pour la prise de Whisper Base.
Après quelques kilomètres dans la jungle nous sommes arrivés en lisière de la base. Nous avons bloqué les communications en sectionnant le câble l’a reliant à la tour de communication implanté à plusieurs kilomètres de là.
La base était gardée par deux stormtroopers, nous les avons neutralisés sans trop de difficulté et sans qu’ils aient eu l’occasion de signaler notre présence.
Dans le hangar resté ouvert nous avons comptabilisé 4 motojets, 2 marcheurs, et un doïde de combat séparatiste (BX-2R), reconditionné en balayeur. Nous lui avons enlevé sa puce de contrôle et l’avons sans mal montré l’opportunité de la reprise de la base de notre part. Nous ne pouvons malgré tout le compté comme un nouveau membre de l’équipe, ce dernier refuse de recevoir tout ordre et de porter armes et balais. Il nous a tout de même servi de guide dans la base.
Ben et Lai ont enfilé les deux habits de stormtroopers pour mieux s’infiltrer dans le bâtiment.
Nous nous sommes dirigés en tout premier lieu vers la plate forme d’atterrissage, afin de maintenir au sol la navette de Classe Thêta repéré depuis le ciel.
Malgré l’uniforme nous n’avons pas fait illusion, nous avons pris la plate forme par la force, sans pour autant attirer l’attention du reste de la base sur nous. Lai a le temps de faire le nécessaire pour bloquer la navette.
Nous nous sommes dirigés vers la salle de communication en verrouillant tous les baraquements de l’extérieur.
Arrivé à la salle de contrôle, Aessya et moi-même nous faisons passé pour des prisonnières, la manœuvre ne prends pas pour rentrer. Aessya utilise ses compétences de combat rapproché pour neutraliser les Stormtroopers.
Les hommes en présence ne sont nullement des soldats, nous n’avons aucun mal à les arrêter. Nous nous rendons compte un peu tard de l’absence de l’officier de la base. Ce dernier a réussit à s’enfuir par une ouverture caché et à prendre un marcheur pour rejoindre la tour de contrôle.
Aessya, Ben et Lai sont parti à sa poursuite en motojet et marcheur.
La poursuite s’est compliqué avec l’arrivé de deux motojets en faction dans la forêt que nous n’avions pas repérés. Elle s’est terminé par la destruction du marcheur de l’officier et des deux motojets ennemis, aucun des hommes n’a survécu. De notre côté nous avons perdu une motojet, avec quelques blessures dans nos rangs.
Ben et Lai ont pris la tour satellite avec l’aide du marcheur. Il semble qu’ils aient rencontré des difficultés sur place, ils arrivent à s’en emparer mais un message de détresse est lancé, nous n’en connaissons pas le contenu.

La mission est une réussite. La base est prise, nous avons besoin de la remettre en état. Nous avons une quinzaine d’hommes emprisonnés dans quatre baraquements et l’officier de liaison dans une cellule d’officier.

View

I'm sorry, but we no longer support this web browser. Please upgrade your browser or install Chrome or Firefox to enjoy the full functionality of this site.